WebLogic Server – Désactiver les logs HTTP d’une application web

Par défaut, chaque application web déployée sous WebLogic produit une trace pour chaque requête HTTP qu’elle doit traiter.

Ces traces HTTP sont stockées dans les fichiers access.log de chaque serveur.

Il est possible de désactiver cette génération de traces pour une application web. C’est le cas par exemple de la console d’administration de WebLogic qui ne laisse aucune trace…

Cette possibilité est intéressante par exemple pour les applications web utilisées pour tester la « vie » d’un serveur (health-check) Généralement, ces applications sont sollicitées plusieurs fois par minute et génère donc un volume de logs HTTP important mais sans réelle valeur.

Il faut modifier le descripteur de déploiement weblogic.xml de l’application web :

weblogic.xml
<wls:container-descriptor>
  <wls:access-logging-disabled>true</wls:access-logging-disabled>
</wls:container-descriptor>